L'allaitement pourrait ajouter 300 milliards de dollars à l'économie mondiale

L'amour des bébé براءة الاطفال (Juillet 2019).

Anonim

Lorsque des pays, riches ou pauvres, soutiennent l'allaitement au sein grâce à des investissements et des programmes significatifs, cela a un impact sur leurs résultats et sur la santé des femmes et des enfants. La série Lancet Breastfeeding, publiée aujourd'hui, révèle que, à l'échelle mondiale, les coûts liés à la diminution de la capacité cognitive associée à l'absence d'allaitement s'élèvent à plus de 300 milliards de dollars par an, un chiffre comparable à celui de l'ensemble du marché pharmaceutique mondial. Environ 820 000 décès d’enfants pourraient être évités chaque année (environ 13% de tous les décès d’enfants de moins de 5 ans) en améliorant les taux d’allaitement, en plus des vies déjà épargnées par les pratiques actuelles d’allaitement.

"Le soutien à l'allaitement est économique pour les pays riches et pauvres et cette dernière étude sur l'allaitement le prouve", a déclaré le Dr Cesar Victora, professeur émérite du Centre international pour l'équité en santé, Programme fédéral d'études épidémiologiques. Université de Pelotas au Brésil. "L'allaitement est une intervention puissante et unique qui profite aux mères et aux enfants, mais les taux d'allaitement ne s'améliorent pas comme nous le souhaiterions - et dans certains pays, ils diminuent. Nous espérons que les preuves scientifiques rassemblées dans cette série et créer une société plus saine pour tous - mère, enfant, pauvre et riche. "

La profondeur et l'ampleur de la série sur l'allaitement maternel comprenaient 28 revues systématiques et méta-analyses - 22 commandées spécifiquement pour la série. Au total, plus de 1 300 études ont été passées en revue pour fournir un aperçu exhaustif des avantages, des déterminants et des tendances de l'allaitement maternel à ce jour.

Les nouvelles données sur les coûts de l'étude ont été calculées en modélisant les avantages économiques d'une amélioration de la cognition à partir d'estimations d'une méta-analyse de 2015, montrant que l'allaitement prolongé est associé à une meilleure performance des tests d'intelligence chez les enfants et les adolescents. Des études montrent également que l'intelligence accrue résultant de l'allaitement (trois points de QI en moyenne) se traduit par une amélioration des performances scolaires, une augmentation des gains à long terme et une amélioration de la productivité.

Selon Nigel Rollins, co-directeur de la série, avec le Département de la santé des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents de l'Organisation mondiale de la santé, "cette nouvelle recherche démontre que l'allaitement maternel améliore le développement de l'enfant, ainsi qu'au niveau national. "

En outre, la recherche dans le premier article, L'allaitement au 21ème siècle: épidémiologie, mécanismes et effets à long terme, confirme l'importance vitale de l'allaitement dans les pays à revenu faible, intermédiaire et élevé, ainsi que dans les pays riches et pauvres. ménages, y compris:

  • La promotion de l'allaitement permettrait d'économiser environ 820 000 enfants par an, dont 87% de nourrissons de moins de six mois.
  • Près de la moitié des épisodes de diarrhée et un tiers de toutes les infections respiratoires seraient évités par l'allaitement.
  • Pour chacune des deux premières années d'allaitement maternel au cours de sa vie, elle diminue de six pour cent le risque de développer un cancer du sein invasif. Elle bénéficie également d'un risque réduit de cancer de l'ovaire.
  • Environ 20 000 décès par cancer du sein sont évités chaque année par l'allaitement maternel; l'amélioration des taux pourrait empêcher 20 000 autres décès chaque année.
  • L'allaitement maternel est l'un des rares comportements liés à la santé qui soit plus fréquent dans les pays pauvres que dans les pays riches, et dans les pays pauvres, il s'agit d'un comportement plus fréquemment utilisé par les mères pauvres. En l’absence d’allaitement maternel, l’écart entre les pauvres et les pauvres serait encore plus grand.

La recherche dans le deuxième document, Pourquoi investir et ce qu'il faudra pour améliorer les pratiques d'allaitement?, Constate que malgré les preuves accablantes confirmant l'importance de l'allaitement, les femmes du monde entier n'ont pas le soutien nécessaire pour allaiter et faire face aux obstacles quotidiens:

  • Congé de maternité limité ou inexistant. Un congé de maternité de courte durée (jusqu'à six semaines) augmente de 400% les chances de ne pas allaiter ou d'arrêter de façon précoce.
  • Des lacunes dans les connaissances parmi les prestataires de soins de santé qui laissent les femmes sans accès à des informations ou à un soutien précis; et
  • Manque de systèmes de soutien solides au sein de la famille et de la communauté, ainsi que des traditions culturelles qui ne favorisent pas l'allaitement.

En outre, la série a déterminé que l'augmentation des taux d'allaitement à 90% aux États-Unis, en Chine et au Brésil et à 45% au Royaume-Uni réduirait les coûts de traitement des maladies infantiles courantes et permettrait d'économiser au moins 2, 45 milliards USD aux États-Unis et 29, 5 millions USD. au Royaume-Uni, 223, 6 millions de dollars américains en Chine et 6, 0 millions de dollars américains au Brésil.

Enfin, la commercialisation agressive des substituts du lait maternel (y compris les préparations pour nourrissons) par leurs fabricants et leurs distributeurs compromet l’allaitement. Une étude de marché récemment commandée menée par Euromonitor International pour la série a révélé que la portée et l’influence de l’industrie du substitut du lait maternel augmentent - la valeur au détail devrait atteindre 70, 6 milliards de dollars américains d’ici à 2019. à l'échelle mondiale.

Selon le Dr Rollins, le succès du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel, adopté lors de la 34ème Assemblée mondiale de la santé en 1981, dépend de la législation adoptée par les pays, ainsi que du suivi et de l'application rigoureux. "L’industrie du substitut du lait maternel, qui pèse plusieurs milliards de dollars, et ses pratiques commerciales nuisent à l’allaitement maternel en tant que meilleure pratique au début de la vie."

Malgré les recommandations internationales selon lesquelles tous les enfants devraient être allaités exclusivement de la naissance à six mois, ces taux ne sont globalement que de 35, 7%. L'objectif mondial de l'Assemblée mondiale de la santé est que les pays augmentent le taux d'allaitement exclusif pendant les six premiers mois de leur vie à au moins 50% d'ici 2025.

Werner Schultink, chef de la nutrition à l'UNICEF, a déclaré: "L'allaitement maternel est la pierre angulaire de la survie, de la nutrition et du développement de l'enfant. Il faut investir davantage pour promouvoir l'allaitement et encourager les gouvernements, les professionnels de la santé, les qui le soutient, le protège et l'encourage. "

Keith Hansen, vice-président pour le développement humain au Groupe de la Banque mondiale, a écrit: «Lorsque nous nourrissons un enfant, nous stimulons la croissance économique future. La série d’allaitement Lancet montre pourquoi l’allaitement est l’un des plus importants des interventions bénéfiques pour les enfants, les femmes et la société. "

Dr. Sue Desmond-Hellmann, directrice générale de la Fondation Bill & Melinda Gates, a déclaré: "Les preuves de la série ne pourraient pas être plus claires: avec ses liens avec la survie et le développement des enfants, le lait maternel est la médecine personnalisée ultime. L'allaitement aide Les enfants prospèrent et mettent les sociétés sur la voie de la prospérité La série offre un appel clair à l'action pour nous tous: grâce à une volonté politique accrue et à davantage d'investissements, nous pouvons mettre les enfants partout sur la voie d'une vie saine et prospère avec l'allaitement. "

La série Lancet Breastfeeding est lancée lors d’un événement à Washington, DC, le 29 janvier. La série Breastfeeding Series est l’une des plusieurs séries présentant de nouvelles preuves portant sur des sujets clés mis en évidence par la Stratégie mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents. Cela comprend le lancement d'une série consacrée à la mortinatalité (janvier), un rapport de la Commission Lancet sur la santé et le bien-être des adolescents (mai) et une future série sur la santé maternelle et le développement de la petite enfance. Chaque femme, chaque enfant portera ces preuves à l’attention des pays et des partenaires à l’appui de la mise en œuvre de la stratégie mondiale.

"L'engagement et les investissements pour la santé des femmes et des enfants - y compris l'allaitement - permettront d'atteindre l'objectif mondial et de réaliser des progrès vers d'autres objectifs de santé et de développement", a déclaré le Dr Rollins.

Katie Taylor, sous-directrice adjointe pour la santé mondiale à l’Agency for International Development des Etats-Unis, a ajouté: «Quiconque a allaité sait qu’il s’agit d’or liquide et les preuves scientifiques des nombreux avantages de l’allaitement sont plus fortes que jamais. est prêt à l'emploi et parfaitement adapté aux besoins nutritionnels et au système immunitaire de l'enfant Nous n'avons pas besoin de stimuler les innovations technologiques, d'améliorer les chaînes de valeur de la production alimentaire ou d'inciter les utilisateurs finaux. Nous avons besoin d'un plus grand sentiment d'urgence pour créer et fournir un soutien aux environnements qui favorisent l'allaitement. "